Alexis & Fanny

0
344

«Je pense que dans la vie, il faut toujours relativiser. Il faut toujours se dire qu’il y a pire. Il y a trois ans, on m’a décelé un problème au niveau des vertèbres. Je ressens régulièrement des douleurs dorsales et cela m’empêche de faire beaucoup de choses. Les douleurs sont malheureusement constantes. Il m’est même impossible de choisir le métier que je souhaite. Parfois, je ne peux même pas aller en soirée avec mes amis ni faire du sport. Cela me met des barrières, alors que je n’ai que 18 ans. Pourtant, j’essaye de nuancer mes pensées en me disant qu’il existe des cas plus pénibles. » Alexis
«Ce que j’ai envie de partager de mon côté vous donnera davantage le sourire. Notre premier regard, c’était à la cantine du lycée. Je l’ai remarqué car il hurlait du fait qu’il y avait trop de monde. De là, nos regards se sont croisés plus régulièrement, jusqu’à ce qu’on se soit adressés la parole puis suivis sur les réseaux sociaux. Cela s’est alors fait tout naturellement. En relation depuis sept mois, nous sommes venus en vacances à Strasbourg pour qu’il puisse rencontrer ma famille. C’est la première fois qu’il vient ici, mais pour être honnête, il préfère Nantes, sa ville d’origine, sa terre de cœur… Et la mienne ! » Fanny
***
«I think that in life, we must always relativize. We must always say that there is worse. Three years ago I was diagnosed with a vertebral problem. I regularly feel back pain and that prevents me from doing a lot of things. The pain is unfortunately constant. I can not even choose the job I want. Sometimes I can not even go out with my friends or play sports. It puts me in a situation where I’m only 18 years old. However, I try to qualify my thoughts by telling myself that there are more painful cases.» Alexis
«What I want to share on my side will give you more of a smile. Our first look was at the school canteen. I noticed it because it was screaming because it was too crowded. From there, our eyes met more regularly, until we spoke and followed on social networks. It was natural then. In relationship for seven months, we came on holiday in Strasbourg so that he can meet my family. This is the first time he comes here, but to be honest, he prefers Nantes, his hometown, his land of hearts … And mine! » Fanny
© Humans of Strasbourg
#HumansofStrasbourg

PARTAGER
Article précédentPortrait #3
Article suivantElvin